Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources

03 - Marquages au sol

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 avril 2020

Marquages au sol / Adopt a storm drain programs

De quoi parle t-on ?

Des actions citoyennes sur les avaloirs d’eau pluviales.
Les égouts de nombreuses villes se déversent directement dans les océans ou les rivières. Ces programmes ont comme objectif de sensibiliser les habitants aux risques de pollution directe lorsque ces égouts sont considérés (à tort) comme des poubelles.
L’idée est d’informer les passants via les avaloirs avec des messages comme « la mer commence ici » (Ville de Collioure) ou « Tout part à la mer » (Ville de Nice/Métropole Nice Côte d’Azur).
Dans les pays anglo-saxons, certaines villes vont plus loin, avec les programmes Adopt a Drain, chaque habitant est invité à « adopter » ou plutôt « parrainer » des avaloirs de son quartier !

Quels sont les dispositifs mis en place par ces programmes ?

  • des logos, des messages, des dessins au pochoir apposés contre les avaloirs pour sensibiliser les passants
  • des animations, des campagnes de communication pour informer sur la gestion de l’eau, les enjeux liés à la biodiversité

Dans les programmes Adopt a Drain, les habitants ont des rôles actifs :

  • actions sur le terrain avec des ateliers participatifs
  • vigie/surveillance pour signaler des problèmes (présence de détritus et désordre divers)
  • participation à son entretien (cf. l’exemple de San Francisco)

Quelques enseignements

  • le changement de regard sur une simple grille d’égout. Définitivement ce n’est pas une poubelle !
  • le montage du programme est à adapter en fonction du contexte local : choisir un message qui parle aux gens, s’appuyer sur des acteurs de terrain, organiser une première campagne de marquage sur une zone test, prévoir une évaluation du programme
  • la campagne de marquage s’étend généralement au-delà des zones strictement concernée par les problèmes d’inondation ou de pollution. L’important est de diffuser un message au passant, à savoir que chewing-gum, mégots, mouchoirs en papier… vont directement dans les eaux dans le milieu naturel et les eaux de baignade.
  • la concertation est indispensable avec les acteurs locaux, on pense notamment à la coopération des commerçants sur les zones de terrasses et les zones piétonnes.

Étude de cas : San Francisco, Californie, États-Unis

Parrainage d’avaloirs par les habitants
Pour la ville de San Francisco, un tel programme contribue à prévenir des inondations certains quartiers et à protéger la baie et l’océan des pollutions. Ce programme est avant tout basé sur des actions pédagogiques et de sensibilisation. L’idée est de faire prendre conscience aux habitants de l’enjeu de l’eau pluviale et de les impliquer dans la gestion et l’entretien des avaloirs.


En savoir plus :
https://adoptadrain.sfwater.org/
http://sfwater.org/