Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources

Terres d’eau Terres d’avenir

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 février 2019

Après avoir brièvement rappelé la situation critique des zones humides, dans le monde comme en France, en particulier pour les plus petites et les moins connues, le rapport décrit les services que leurs richesses et leurs fonctionnalités rendent aujourd’hui à l’Homme et aux territoires où il s’est établi.

Certains d’entre eux sont bien connus : auto-épuration de l’eau, patrimoine naturel riche et diversifié, d’autres sont moins mises en avant : paysages apaisants, productions alimentaires de qualité, potentiel touristique (à mieux structurer) ; mais ce qui est aujourd’hui le plus crucial, c’est le rôle que jouent les milieux humides vis-à-vis du réchauffement climatique, soit pour le combattre : meilleures performances dans le stockage du carbone – notamment tourbières et mangroves - soit pour en atténuer ses effets sur le cycle de l’eau : inondations fluviales et submersions marines moins dévastatrices, sécheresses estivales moins pénalisantes grâce aux réservoirs naturels que sont les marais…

Rapport remis au Premier ministre et au Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire suite à une mission parlementaire conduite par :

  • Frédérique Tuffnell, Députée de la Charente-Maritime
  • Jérôme Bignon, Sénateur de la Somme

Janvier 2019


Télécharger :